1

BIOGRAPHIE

LES DÉBUTS

Photo: Joseph CulticeMarilyn Manson est né Brian Hugh Warner en 1969 aux États-Unis. Scolarisé dans une école catholique privée (la fameuse Heritage Christian School), il se fascine pour l’ésotérisme, la musique rock et la littérature. Il sera profondément marqué par son grand-père qu’il a surpris en train de se masturber sur des revues pornographiques à tendances zoophiles. Il s’engage ensuite dans des études de journalisme et de théâtre, qui lui permettront dans un premier temps de publier quelques poèmes et interviews dans des magazines régionaux.

C’est en 1989 qu’il rencontre Scott Putesky (Daisy Berkowitz) et décide de devenir Marilyn Manson (association du prénom de l’actrice Marilyn Monroe et du tueur en série Charles Manson, une façon pour Brian Hugh Warner de représenter le paradoxe de la culture américaine). Après plusieurs changements de membres et quelques années plus tard, sa popularité devient de plus en plus grande, il est ainsi rejoint par Twiggy Ramirez juste avant que Trent Reznor (leader de Nine Inch Nails) le signe en 1993 sur son label Nothing Records (filiale d’Interscope Records et d’Universal Music). Un an plus tard, Marilyn Manson sort son premier album, Portrait of an American Family dont les deux singles Lunchbox et Get your Gunn fonctionnent très bien en Amérique. S’ensuit une année de tournée nationale en première partie de Nine Inch Nails ou encore Danzig.

En 1995, Marilyn Manson sort Smells Like Children avec le single Sweet Dreams (Are Made of This), reprise d’Eurythmics, et son fameux clip réalisé par Dean Karr ; et devient internationalement reconnu. Sweet Dreams (Are Made of This) est le premier single de Marilyn Manson qui sort en Europe via Universal Music.


LA TRILOGIE

Mais c’est avec Antichrist Superstar que Marilyn Manson confirme son potentiel musical et artistique. Véritable album concept arrivé numéro 3 dans les charts américains, il raconte l’histoire d’un être mentalement innocent qui se transforme en surhomme, et qui détruit ensuite tous ce qu’il a construit. L’album est décrit comme du métal industriel et s’écoule à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde. The Beautiful People et Tourniquet sont les deux extraits choisis par Interscope, tous deux accompagnés de clips réalisés par Floria Sigismondi. La tournée qui en découle, Dead to the World Tour, est sujette à de nombreuses protestations religieuses mais Marilyn Manson débarque pour la première fois en Europe et fait deux concerts au Bataclan à Paris en 1996 et 1997, tous deux complets. La même année, David Lynch offre à Marilyn Manson et Twiggy Ramirez un rôle dans son film Lost Highway.

Mais Marilyn Manson ne compte pas en rester là. Avec Antichrist Superstar, il vient d’entamer une trilogie, dont Mechanical Animals (1998) est la suite logique. Rejoint par John 5 et produit par Michael Beinhorn (Aerosmith, Ozzy Osbourne…), cet album marque un changement radical dans les choix musicaux et artistiques : les guitares lourdes sont remplacées par des mélodies acoustiques et l’imagerie s’inspire directement du glam rock américain (majoritairement de David Bowie). Il s’agit toujours d’un album concept, après être devenu l’antéchrist, Marilyn Manson revient sur terre et devient un être humain. La pochette de l’album le représentant en androgyne (de Joseph Cultice) est censurée dans de nombreux pays. The Dope Show (à ce jour le single de Marilyn Manson qui s’est le plus vendu), I Don’t Like the Drugs et Rock is Dead sont les trois singles publiés par son label.

Le 20 avril 1999, dans le lycée de Columbine High School, situé à Littleton, deux jeunes, Eric Harris et Dylan Klebold, tuent 12 étudiants et en blessent 24 autres. Les médias accusent par la suite la musique de Marilyn Manson d’avoir eu une influence négative sur les deux tueurs. Marilyn Manson annule la fin de sa tournée et décide de s’éclipser de la scène médiatique ; année durant laquelle il composera, avec Twiggy Ramirez et John 5, Holy Wood (in the Shadow of the Valley of Death). L’album, certes plus sombre que le précédant mais néanmoins moins heavy que Antichrist Superstar, sort en novembre 2000. Lors d’un entretien avec le magazine français Hard N Heavy, Marilyn Manson annonce : « La violence est le sujet principal de ce disque, Columbine a rallumé le feu en moi parce que les médias ont essayé de me détruire et c'est ce qui a ramené ce sentiment de désillusion ». S’ensuit la sortie de trois singles Disposable Teens, The Fight Song et The Nobodies et une tournée mondiale Guns, God and Government Tour, qui passera encore une fois à Paris. Toujours en 2000, il enregistre un remix de The Way I Am en duo avec Eminem. Dans son film Bowling for Columbine, Michael Moore demande à Marilyn Manson ce qu’il aurait dit aux deux adolescents, il répond : « Je ne dirais rien, j'écouterais ce qu'ils ont à me dire, ce que personne n'a fait ».


AMOURS GROTESQUES

Photo: PEROULors de la tournée promotionnelle de Guns, God and Government Tour, Marilyn Manson rencontre Dita Von Teese (danseuse et mannequin) qui influencera très fortement l’album suivant The Golden Age of Grotesque sorti en 2003, qui est marqué par le départ de Twiggy Ramirez et l’arrivée de Tim Skold (KMFDM). L’album fait référence à l’art dégénéré, à Mickey Mouse, aux cabarets vaudevilles et burlesques et dont la direction artistique de l’album a été confiée à Gottfried Helnwein (certaines photographies promotionnelles issues de cette collaboration sont, toujours aujourd’hui, les plus connues de Marilyn Manson). mOBSCENE et This is the New *hit sont les deux singles issus de cet album bien qu’un clip pour (S)Aint est été réalisé par Asia Argento, clip interdit de diffusion en France par le CSA (on y voit Marilyn Manson avoir des rapports sexuels avec Dita Von Teese, prendre de la cocaïne, se mutiler…). Il tourne d’ailleurs la même année dans le film Le Livre de Jérémie d’Asia Argento. L’album The Golden Age of Grotesque contient également le titre Tainted Love (reprise de Soft Cell pour le film Sex Academy), et est certifié disque d’or en France (150000 copies vendus, resté 3 mois dans le classement).

Pendant cette ère, Manson développe des qualités de peintre ; une de ses peintures illustre même la pochette du best of Lest We Forget qui sort en 2004 avec la fameuse reprise de Depeche Mode Personal Jesus. En septembre 2004, il expose 15 aquarelles à l'Hôtel Lutétia à Paris. Après une tournée mondiale à succès (Against All Gods), Marilyn Manson épouse Dita Von Teese et entreprend l’écriture de son premier long-métrage: Phantasmagoria : The Visions of Lewis Carroll ; sur lequel il collabore avec Gottfried Helnwein, Tony Silva, Lily Cole et surtout Evan Rachel Wood, qui est tenue responsable de son divorce avec Dita Von Teese. En 2006, il chante This is Halloween pour la réédition de la bande originale de L'Étrange Noël de Monsieur Jack.

S’ensuit l’album le plus personnel de Marilyn Manson, EAT ME, DRINK ME sorti en 2007. Marilyn Manson, avec l’aide de Tim Skold redevient Brian Hugh Warner le temps de quelques chansons. Le clip du premier single Heart-Shaped Glasses fait scandale, Marilyn Manson et Evan Rachel Wood ayant un rapport sur l’ancien lit marital de Marilyn Manson et Dita Von Teese. Le clip du second extrait Putting Holes in Happiness est réalisé par le français Phillipe Grandieux. Lors la tournée promotionnelle Rape of the World, Marilyn Manson fait pour la première fois six concerts en France : Toulon, Lyon, Paris, les Eurockéennes de Belfort, Le festival Terre Neuvas de Bobital et Montpellier. Début 2008, la nouvelle tombe, Twiggy Ramirez réintègre le groupe, ce qui entraine le départ de Tim Skold.

Après une courte tournée aux États-Unis, le duo de nouveau réuni et accompagné de Chris Vrenna, enregistre son premier album depuis Holy Wood (in the Shadow of the Valley of Death), il s’agit de The High End of Low sorti en 2009, dernier album du groupe chez Interscope et dont les thèmes abordés sur ce disque sont similaires à ceux du précédent. Arma-goddamn-motherfuckin-geddon est le seul extrait de l’album qui sortira physiquement en Europe. En décembre 2009, Marilyn Manson demande Evan Rachel Wood en mariage sur la scène du Zenith de Paris, elle accepte sa proposition avant de le quitter un an plus tard.


LA RENAISSANCE

Photo: Nicholas Alan CopeC’est après une autre séparation, celle d’Interscope Records, que Marilyn Manson annonce qu’un nouvel album est en préparation avec Chris Vrenna, Fred Sablan et Twiggy Ramirez. Il crée son propre label Hell, Etc et signe chez Cooking Vinyl, une maison de disque indépendante anglaise. Born Villain sort en 2012 et s’impose comme un réel retour aux sources. No Reflection et Slo-Mo-Tion sont les deux singles sortis digitalement. Album dont le visuel a été confié à Lindsay Usich, actuelle compagne de Marilyn Manson. Le nouveau groupe (Marilyn Manson, Twiggy, Fred Sablan et Jason Sutter) s’engage alors dans une tournée mondiale Hey, Cruel World… Tour pour pas moins de 170 concerts, dont deux tournées en duo avec Rob Zombie et Alice Cooper, respectivement Twins of Evils Tour et Masters of Madness Tour. En décembre 2012 No Reflection est nominé pour les Grammy Award dans la catégorie Best Hard Rock/Metal Performance. Un mois plus tard, il est photographié par Hedi Slimane pour représenter la marque de luxe française Yves Saint Laurent. Début 2014, sort le film Wrong Cops de Quentin Dupieux, dans lequel Marilyn Manson joue David Delores Frank. Il annonce un mois plus tard que Phantasmagoria : The Visions of Lewis Carroll est finalement en production.

En 2015, Marilyn Manson sort The Pale Emperor, un album (entièrement écrit par Tyler Bates et Manson) qui semble marquer un nouveau tournant dans la carrière du chanteur. D’une part par son aspect cinématographique (probablement dû au style d’écriture de Tyler Bates), et d’autre part par l’influence, très présente, de la culture blues. Il aura fallu neuf mois de travail pour que The Pale Emperor voie le jour grâce à un Marilyn Manson plus concentré que jamais, et entouré des plus grands : Gustavo Borner et Gil Sharone à la batterie, Roger Joseph Manning Jr au piano (Slave Only Dreams to Be King), Frank Macchia au saxophone (Birds of Hell Awaiting), Hassan Rahim et Willo Perron à la direction artistique et surtout Tyler Bates dont la qualité des enregistrements et arrangements est certaine, et sans qui The Pale Emperor n’aurait pas été le meilleur album de Marilyn Manson depuis Holy Wood.

Après plusieurs tournées mondiales en solo, avec Slipknot et même les Smashing Pumpkins, Marilyn Manson reprend Cat People de David Bowie et obtient un rôle dans la série Salem, dont le générique est Cupid Carries A Gun. Manson commence ensuite l’enregistrement de son dixième album studio en mi-2016, SAY10, avec Tyler Bates et Gil Sharone. Début novembre Manson publie un teaser de SAY10 dans lequel il déchire la sainte Bible avant d’avoir en main une réplique du visage de Donald Trump, dont le corps ensanglanté gît sur le sol.